Cuisine autrichienne




Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Autriche est un pays au talent gastronomique incontesté. La cuisine autrichienne offre une bonne synthèse de toutes les cuisines d'Europe centrale. Mais pourquoi ce mélange d'influences hongroises, tchèques, italiennes, serbes, slovaques ou turques ? Et d'où vient cet art d'utiliser aussi bien les produits des plaines que ceux des montagnes ? L'explication est historique autant que géographique : avec les Alpes pour colonne vertébrale, et sa multitude de vallées, l'Autriche a gardé bien des caractéristiques de son glorieux passé. Car des pays comme l'Allemagne, la République tchèque, la Slovaquie, la Hongrie, la Croatie, la Slovénie, l'Italie ou la Suisse étaient jadis sous l'autorité de l'Empire des Habsbourg. La cuisine autrichienne est le reflet fidèle de ce rayonnement politique. Donc : l'empire austro-hongrois est mort, mais sa cuisine reste encore vivante.

Sans oublier que chacune des neuf provinces du pays s'enorgueillit de ses traditions culinaires et de sa propre interprétation du concept de « plaisirs de la table ».

Sommaire

Soupes

Wiener Schnitzel
Kartoffelsalat/Erdäpfelsalat
Zwiebelrostbraten avec Bratkartoffeln
Schweinsbraten avec Semmelknödeln et Krautsalat
Krautfleckerl
Reisfleisch
Sachertorte
Germknödel avec Vanillesauce
Deux Zwetschkenknödel
Apfelstrudel
Mozartkugeln (pralines)
Leberkässemmel
Käsekrainer

Plats

Schnitzel (escalope)

Rind (bœuf) & Rostbraten

Geflügel (volaille)

Fisch (poisson)

Wild (gibier)

Knödel (salé)

Les knödel peuvent être fourrés :

Autres

Desserts

Torten (gâteaux)

Knödel (sucré)

Strudel

Praline

Autres

Snacks, etc.


Liens

Zum Seitenanfang
Zurück
Zurück zur Startseite